Banque de France · PDF file © Banque centrale européenne, 2014 Adresse...

Click here to load reader

  • date post

    30-Sep-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Banque de France · PDF file © Banque centrale européenne, 2014 Adresse...

  • BULLET IN MENSUEL

    JU IN  2014

    En 2014, toutes les publications

    de la BCE comportent

    un motif figurant sur le billet

    de 20 euros.

    BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

    E U R O S Y S T È M E

  • © Banque centrale européenne, 2014

    Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Adresse postale Boîte postale 16 03 19 D-60066 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Téléphone +49 69 13 44 0

    Internet http://www.ecb.europa.eu

    Télécopie +49 69 13 44 60 00

    Le présent Bulletin a été préparé sous la responsabilité du Directoire de la BCE. Les traductions sont effectuées et publiées par les banques centrales nationales (la version française de ce Bulletin a été réalisée par la Banque nationale de Belgique et la Banque de France).

    Tous droits réservés. Les reproductions à usage éducatif et non commercial sont cependant autorisées en citant la source.

    La date d’arrêté des statistiques figurant dans cette publication est le 4 juin 2014.

    ISSN 1561-0306 (version papier) ISSN 1725-2989 (internet)

  • BCE Bulletin mensuel

    Juin 2014 3

    TABLE DES MATIÈRES ÉDITORIAL 5

    ÉVOLUTIONS ÉCONOMIQUES ET MONÉTAIRES

    1 Environnement extérieur de la zone euro 9

    2 Évolutions monétaires et financières 20

    Encadré 1 Évolutions récentes de la ventilation sectorielle des prêts accordés par les IFM aux sociétés non financières 24

    Encadré 2 Évolutions récentes du compte financier de la balance des paiements de la zone euro 28

    Encadré 3 Conditions de la liquidité et opérations de politique monétaire du 12 février au 13 mai 2014 36

    3 Prix et coûts 56

    Encadré 4 Le rôle des facteurs mondiaux dans les évolutions récentes de l’inflation dans la zone euro 58

    Encadré 5 Existe‑t‑il un risque de déflation ? 67

    4 Production, demande et marché du travail 72

    Encadré 6 Les tendances récentes du revenu disponible réel des ménages 73

    Encadré 7 Données d’enquêtes relatives aux évolutions de l’investissement des PME et des grandes entreprises 79

    5 Évolutions budgétaires 91

    Encadré 8 Conseils budgétaires dans les pays de l’UE 98

    ARTICLE

    Projections macroéconomiques de juin 2014 pour la zone euro établies par les services de l’Eurosystème 103

    STATISTIQUES DE LA ZONE EURO S1

    ANNEXES

    Chronologie des mesures de politique monétaire adoptées par l’Eurosystème I

    Le système TARGET (de transferts express automatisés transeuropéens à règlement brut en temps réel) V

    Publications de la Banque centrale européenne VII

    Glossaire IX

  • BCE Bulletin mensuel Juin 20144

    ABRÉVIATIONS

    PAYS BE Belgique BG Bulgarie CZ République tchèque DK Danemark DE Allemagne EE Estonie IE Irlande GR Grèce ES Espagne FR France HR Croatie IT Italie CY Chypre LV Lettonie LT Lituanie

    LU Luxembourg HU Hongrie MT Malte NL Pays-Bas AT Autriche PL Pologne PT Portugal RO Roumanie SI Slovénie SK Slovaquie FI Finlande SE Suède UK Royaume-Uni JP Japon US États-Unis

    AUTRES AIF Autres intermédiaires financiers BCE Banque centrale européenne BCN Banque centrale nationale BRI Banque des règlements internationaux CAF Coût, assurance et fret à la frontière de l’importateur CTCI Rév. 4 Classification type pour le commerce international (4e version révisée) CUM Coûts unitaires de main-d’œuvre CUMIM Coûts unitaires de main-d’œuvre dans l’industrie manufacturière cvs Corrigé des variations saisonnières FAB Franco à bord à la frontière de l’exportateur FBCF Formation brute de capital fixe FMI Fonds monétaire international HWWI Institut de recherches économiques de Hambourg IFM Institution(s) financière(s) monétaire(s) IME Institut monétaire européen IPC Indice des prix à la consommation IPCH Indice des prix à la consommation harmonisé IPP Indice des prix à la production NACE Rév. 2 Nomenclature générale des activités économiques dans les Communautés européennes NEM Nouveaux États membres OCDE Organisation de coopération et de développement économiques OIT Organisation internationale du travail PECO Pays d’Europe centrale et orientale PIB Produit intérieur brut SEBC Système européen de banques centrales SEC 95 Système européen des comptes nationaux 1995 TCE Taux de change effectif UE Union européenne UEM Union économique et monétaire ZE Zone euro

    Ainsi qu’il est d’usage dans la Communauté, les pays de l’Union européenne sont énumérés dans ce Bulletin en suivant l’ordre alphabétique de leur nom dans la langue nationale.

  • BCE Bulletin mensuel

    Juin 2014 5

    ÉDITORIAL

    Dans le cadre de son mandat de maintien de la stabilité des prix, le Conseil des gouverneurs a décidé, lors de sa réunion du 5 juin 2014, d’une combinaison de mesures visant à donner une orientation accommodante supplémentaire à la politique monétaire et à soutenir le crédit à l’économie réelle. Ce train de mesures comprend de nouvelles réductions des taux d’intérêt directeurs de la BCE, des opérations de refinancement à plus long terme ciblées, des travaux préparatoires relatifs aux achats fermes de titres adossés à des actifs (ABS) et une prolongation des appels d’offres à taux fixe et dans lesquels l’intégralité des soumissions est servie. En outre, le Conseil des gouverneurs a décidé de suspendre les opérations de réglage fin hebdomadaires visant à stériliser la liquidité injectée dans le cadre du Programme pour les marchés de titres (SMP).

    Ces décisions sont fondées sur l’analyse économique du Conseil des gouverneurs, qui tient compte des dernières projections macroéconomiques établies par les services de l’Eurosystème, et sur les signaux provenant de l’analyse monétaire. Prises dans leur ensemble, ces mesures contribueront à ramener les taux d’inflation à des niveaux plus proches de 2 %. Les anticipations d’inflation pour la zone euro à moyen et long terme restent solidement ancrées à un niveau compatible avec l’objectif du Conseil des gouverneurs de maintenir l’inflation à des taux inférieurs à, mais proches de 2 %. Pour l’avenir, le Conseil des gouverneurs est fermement déterminé à maintenir cet ancrage. S’agissant des indications sur la trajectoire future des taux directeurs de la BCE, compte tenu des perspectives d’inflation, ces taux resteront à leurs niveaux actuels pendant une période prolongée. Cette anticipation est confortée par les décisions que le Conseil des gouverneurs a prises le 5 juin 2014. De plus, le cas échéant, la politique monétaire pourra faire rapidement l’objet d’un nouvel assouplissement. Le Conseil des gouverneurs affirme unanimement son engagement à recourir également à des instruments non conventionnels dans le cadre de son mandat s’il devenait nécessaire de continuer à répondre aux risques d’une période trop prolongée de faible inflation.

    En ce qui concerne les différentes mesures annoncées le 5 juin 2014, le Conseil des gouverneurs a décidé, premièrement, d’abaisser le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement de l’Eurosystème de 10 points de base, à 0,15 %, et de réduire le taux de la facilité de prêt marginal de 35 points de base, à 0,40 %. Le taux de la facilité de dépôt a été abaissé de 10 points de base, à – 0,10 %. Ces modifications sont entrées en vigueur le 11 juin 2014. Le taux négatif s’applique également aux avoirs détenus en sus des réserves obligatoires et à certains autres dépôts auprès de l’Eurosystème.

    Deuxièmement, afin de soutenir l’activité de prêt bancaire aux ménages et aux sociétés non financières, à l’exception des prêts immobiliers aux ménages, le Conseil des gouverneurs a décidé que l’Eurosystème effectuera une série d’opérations de refinancement à plus long terme ciblées. Ces opérations viendront toutes à échéance en septembre 2018, c’est‑à‑dire dans quatre ans environ. Les contreparties seront autorisées à emprunter, au départ, 7 % de l’encours total, au 30 avril 2014, de leurs prêts au secteur privé non financier de la zone euro, à l’exception des prêts immobiliers accordés aux ménages. Les prêts consentis au secteur public n’entrent pas dans ce calcul. Le montant initial cumulé potentiel s’élève à quelque 400 milliards d’euros. À cet effet, deux opérations de refinancement à plus long terme ciblées seront réalisées en septembre et en décembre 2014. En outre, de mars 2015 à juin 2016, toutes les contreparties seront autorisées à emprunter, tous les trimestres, un montant pouvant atteindre trois fois la différence entre l’encours net des prêts accordés au secteur privé non financier de la zone euro, à l’exclusion des prêts immobiliers consentis aux ménages, et une référence donnée (benchmark) pour une durée précise. Le montant net de prêts correspondra au montant de prêts nouveaux diminué des remboursements. Les cessions, titrisations et dépréciations de prêts n’influent pas sur la mesure du montant net des prêts. Le taux d’intérêt de l’opération de refinancement à plus long terme ciblée correspondra, pour toute la durée de l’opération, au taux

  • BCE Bulletin mensuel Juin 20146

    appliqué aux opérations principales de refinancement en cours au moment de la réalisation de l’opération, augmen