Banque de France ... © Banque centrale européenne, 2013 Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311...

Click here to load reader

  • date post

    24-Feb-2021
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Banque de France ... © Banque centrale européenne, 2013 Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311...

  • BULLET IN MENSUEL

    JU I LLET  2013

    En 2013, toutes les publications

    de la BCE comportent

    un motif figurant sur le billet de 5 euros.

    BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

    E U R O S Y S T È M E

  • © Banque centrale européenne, 2013

    Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Adresse postale Boîte postale 16 03 19 D-60066 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Téléphone +49 69 13 44 0

    Internet http://www.ecb.europa.eu

    Télécopie +49 69 13 44 60 00

    Le présent Bulletin a été préparé sous la responsabilité du Directoire de la BCE. Les traductions sont effectuées et publiées par les banques centrales nationales (la version française de ce Bulletin a été réalisée par la Banque de France).

    Tous droits réservés. Les reproductions à usage éducatif et non commercial sont cependant autorisées en citant la source.

    La date d’arrêté des statistiques figurant dans cette publication est le 3 juillet 2013.

    ISSN 1561-0306 (version papier) ISSN 1725-2989 (internet)

  • BCE Bulletin mensuel

    Juillet 2013 3

    table des matiÈres ÉditOrial 5

    Encadré 1 Les indications du Conseil des gouverneurs sur la trajectoire future des taux d’intérêt directeurs de la BCE 7

    ÉVOlUtiONs ÉCONOmiQUes et mONÉtaires

    1 Environnement extérieur de la zone euro 11

    Encadré 2 Financement bancaire et activité de prêt dans les pays d’Europe centrale et orientale 12

    Encadré 3 La Croatie rejoint l’Union européenne 19

    2 Évolutions monétaires et financières 23

    Encadré 4 Remboursements anticipés des fonds levés par le biais des opérations de refinancement à long terme d’une durée de trois ans : évolutions depuis février 2013 30

    Encadré 5 Le contenu informatif des options sur inflation 37

    Encadré 6 Les petites et moyennes entreprises dans la zone euro : importance économique et conditions de financement 42

    3 Prix et coûts 50

    Encadré 7 Le stock de logements dans la zone euro – Nouvelles données issues de l’Enquête de l’Eurosystème sur les finances et la consommation des ménages 52

    4 Production, demande et marché du travail 60

    Encadré 8 Les progrès en matière d’ajustement du compte de transactions courantes dans la zone euro en 2012 62

    Encadré 9 Présentation de l’indicateur de la BCE relatif aux nouvelles commandes à l’industrie dans la zone euro 66

    artiCles

    Le dispositif de garanties de l’Eurosystème pendant la crise 73

    Existe-t-il un risque d’augmentation rampante du protectionnisme ? 91

    statistiQUes de la ZONe eUrO s1

    aNNeXes

    Chronologie des mesures de politique monétaire adoptées par l’Eurosystème i

    Publications de la Banque centrale européenne V

    Glossaire Vii

  • BCE Bulletin mensuel Juillet 20134

    abréviations

    PaYs BE Belgique BG Bulgarie CZ République tchèque DK Danemark DE Allemagne EE Estonie IE Irlande GR Grèce ES Espagne FR France HR Croatie IT Italie CY Chypre LV Lettonie LT Lituanie

    LU Luxembourg HU Hongrie MT Malte NL Pays-Bas AT Autriche PL Pologne PT Portugal RO Roumanie SI Slovénie SK Slovaquie FI Finlande SE Suède UK Royaume-Uni JP Japon US États-Unis

    aUtrEs AIF Autres intermédiaires financiers BCE Banque centrale européenne BCN Banque centrale nationale BRI Banque des règlements internationaux CAF Coût, assurance et fret à la frontière de l’importateur CTCI Rév. 4 Classification type pour le commerce international (4e version révisée) CUM Coûts unitaires de main-d’œuvre CUMIM Coûts unitaires de main-d’œuvre dans l’industrie manufacturière cvs Corrigé des variations saisonnières FAB Franco à bord à la frontière de l’exportateur FBCF Formation brute de capital fixe FMI Fonds monétaire international HWWI Institut de recherches économiques de Hambourg IFM Institution(s) financière(s) monétaire(s) IME Institut monétaire européen IPC Indice des prix à la consommation IPCH Indice des prix à la consommation harmonisé IPP Indice des prix à la production NACE Rév. 2 Nomenclature générale des activités économiques dans les Communautés européennes NEM Nouveaux États membres OCDE Organisation de coopération et de développement économiques OIT Organisation internationale du travail PECO Pays d’Europe centrale et orientale PIB Produit intérieur brut SEBC Système européen de banques centrales SEC 95 Système européen des comptes nationaux 1995 TCE Taux de change effectif UE Union européenne UEM Union économique et monétaire ZE Zone euro

    Ainsi qu’il est d’usage dans la Communauté, les pays de l’Union européenne sont énumérés dans ce Bulletin en suivant l’ordre alphabétique de leur nom dans la langue nationale.

  • BCE Bulletin mensuel

    Juillet 2013 5

    Éditorial

    Au terme de son examen régulier de la situation économique et monétaire, le Conseil des gouverneurs a décidé, lors de sa réunion du 4 juillet 2013, de laisser inchangés les taux d’intérêt directeurs de la BCE. Les informations disponibles ont confirmé la précédente évaluation. Les tensions inflationnistes sous‑jacentes devraient rester modérées à moyen terme dans la zone euro. Confirmant ce scénario, les évolutions monétaires, et en particulier celles du crédit, demeurent atones. Les anticipations d’inflation pour la zone euro continuent d’être solidement ancrées à un niveau compatible avec l’objectif du Conseil des gouverneurs de maintenir l’inflation à des taux inférieurs à, mais proches de 2 % à moyen terme. Dans le même temps, les indicateurs de confiance récents tirés des données d’enquêtes font état d’une nouvelle amélioration modeste par rapport à un bas niveau de départ. La politique monétaire vise à maintenir une orientation accommodante dans la mesure justifiée par les perspectives de stabilité des prix et à promouvoir des conditions stables sur le marché monétaire. Elle apporte ainsi son soutien à une reprise de l’activité économique qui devrait intervenir plus tard dans l’année et en 2014. S’agissant de l’avenir, l’orientation de la politique monétaire demeurera accommodante aussi longtemps que nécessaire. Le Conseil des gouverneurs prévoit que les taux d’intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels ou à des niveaux plus bas sur une période prolongée. Cette anticipation se fonde sur le maintien, à moyen terme, de perspectives d’une inflation globalement modérée, compte tenu de la faiblesse généralisée de l’économie réelle et de l’atonie de la dynamique monétaire. Au cours de la période à venir, le Conseil des gouverneurs suivra toutes les informations relatives aux évolutions économiques et monétaires qui lui parviendront et évaluera leur incidence éventuelle sur les perspectives de stabilité des prix.

    En ce qui concerne l’analyse économique, le PIB en volume a diminué de 0,3 % au premier trimestre 2013, après s’être contracté de 0,6 % au dernier trimestre 2012. Dans le même temps, la situation sur le marché du travail reste morose. Les évolutions récentes des indicateurs conjoncturels, en particulier de ceux qui se fondent sur les données d’enquêtes, vont dans le sens d’une nouvelle amélioration par rapport à des niveaux initialement bas. Dans les mois à venir et en 2014, la croissance des exportations de la zone euro devrait bénéficier d’un raffermissement progressif de la demande mondiale, et la demande intérieure devrait être soutenue par l’orientation accommodante de la politique monétaire et par les gains de revenus réels récents provenant d’une inflation globalement moins élevée. En outre, en dépit des évolutions récentes, l’amélioration globale observée sur les marchés financiers depuis l’été dernier devrait produire ses effets sur l’économie réelle, tout comme les progrès réalisés en matière d’assainissement budgétaire. Cela étant, le nécessaire processus d’ajustement des bilans restant à opérer dans les secteurs public et privé continuera de peser sur l’activité économique. Dans l’ensemble, l’activité économique de la zone euro devrait se stabiliser puis se redresser dans le courant de l’année, à un rythme modéré cependant.

    Les risques entourant les perspectives économiques dans la zone euro demeurent orientés à la baisse. Le récent durcissement des conditions sur les marchés monétaires et financiers à l’échelle mondiale et les incertitudes qui y sont associées pourraient être de nature à influer négativement sur la situation économique. D’autres risques à la baisse ont trait notamment à la possibilité d’une demande, tant intérieure que mondiale, plus faible que prévu et d’une mise en œuvre trop lente ou insuffisante des réformes structurelles dans les pays de la zone euro.

    Comme il a été souligné les mois précédents, les taux annuels d’inflation devraient rester relativement volatils tout au long de l’année, en raison notamment d’effets de base. Selon l’estimation rapide d’Eurostat, la hausse annuelle de l’IPCH dans la zone euro s’est établie à 1,6 % en juin 2013, après 1,4 % en mai. Cette augmentation reflète un effet de base haussier lié aux évolutions des prix de l’énergie douze mois auparavant. Toutefois, les tensions sous‑jacentes sur les prix devraient rester contenues à moyen terme, reflétant la f