Axis Libri Nr. 4 (în limba franceză)

download Axis Libri Nr. 4 (în limba franceză)

of 70

  • date post

    03-Jun-2018
  • Category

    Documents

  • view

    222
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Axis Libri Nr. 4 (în limba franceză)

  • 8/12/2019 Axis Libri Nr. 4 (n limba francez)

    1/70

    AXIS LIBRI

    1

  • 8/12/2019 Axis Libri Nr. 4 (n limba francez)

    2/70

    II me Anne, no. 4, septembre 2009 AXIS LIBRI

    2

    A quoi bon un intellectuel ici-bas ?

    Un intellectuel ne saurait rester indiffrent la

    vie de la socit, de son pays, non. Un intellectuelauthentique ne saurait tre indiffrent au type devie que lhistoire lui propose. Lorsquil vit dansune socit opprimante, le ait quon lui proposeune ormule honteuse de cohabitation, ne sauraitlui rester indiffrente, et lorsquil vit dans unecohabitation quil trouve inconvenable, il lui revientde changer la qualit de cette cohabitation. En toutcas, cest une vrit quun intellectuel ne sauraittre indiffrent par rapport la Polis, lart de la

    politique, la vie politique de son temps.Mais de quelle manire sy rapporte-t-il ?Sil veut rester un intellectuel, il ne peut sy

    rapporter quen aisant de son mieux pour que cettevie politique garde un standard, savoir respecterdes standard de cohabitation et de gouvernement.

    Pourquoi lintellectuel ne devient-il un politique ?Les intellectuels ne simpliquant pas dans la

    politique, mais qui ny sont pas indiffrents, sontdes intellectuels attentis aux valeurs moralesdune socit et la manire dont ceux qui sont au

    pouvoir, les observent. Ce sont les moralistes. Lemoralisme est un trait ondamental de la vie dunintellectuel.

    Quest-ce que cela veut dire ? Que la slection

    des valeurs par lhumanit, des millnaires durant,a t aite comme on ait des bonnes choses, ettransormes en valeurs gnrales de lhumanit,doivent tre respectes chaque ois. Eh bien, ces

    valeurs, leur observation ou inobservation estsignalise et signale par les intellectuels. A unepoque o lintellectuel ne peut se maniester, une poque o le totalitarisme devient la ormede onctionnement dune socit, une telle socitest dpourvue de la contribution de lintellectuel,

    qui na pas voix au chapitre ; par contre, ce en quoinous sommes entrs aprs 1990, ce ut la libertdexpression des intellectuels par rapport auxstandards moraux de la socit.

    Les intellectuels roumains authentiques, ceuxqui tiennent leur blason, ne deviendront jamaisles hommes de quiconque. Les politiques peuventdevenir leurs, pour une priode quelconque, pourvuquils respectent les principes et les valeurs auxquelsles intellectuels croient. Un intellectuel qui entreen rapport avec la politique, devra se maniestercomme un tre politique, marchant jusquau boutlors des lections.

    Pourquoi ? Parce quil est toujours une manirede choisir de deux maux, le moindre. Je pense que,de nos jours, la Roumanie ressent un besoin aigude philosophes. Une socit a besoin de nous, ilest besoin dhommes mme de dire, libres de ladiscipline et des contraintes dun parti, chose quilne pourrait dire autrement. Avant, on pouvait restersoi-mme, bien que membre dun parti. Je ne pense

    pas que itu Maiorescu parlait contre sa conscience,tant sen aut

    (De lallocution prononce par Gabriel LIICEANU

    loccasion de la prsentation du livre Lettres monfils, dans le cadre des manifestations du Festival Na-

    tional du Livre Axis Libri, organis par la Bibli-othque dpartementale V. A. Urechia, Galati)

  • 8/12/2019 Axis Libri Nr. 4 (n limba francez)

    3/70

    II me Anne, no. 4, septembre 2009AXIS LIBRI

    3

    Editorial

    Proesseur Zanfir Ilie, Directeur de laBibliothque V. A. Urechia

    Lanne 2009est dclare lAnne Europenne de laCrativit et de lInnovation, ayant pour but le supportet le soutien de dmarches innovatrices et crativesdans divers domaines dactivit, tous les niveaux, seconcentrant principalement sur la culture et lducation.

    Lobjectif global de lAnne est de soutenir les effortsdes Etats membres de la crativit,

    par lapprentissage durant toute la vie, comme

    moteur pour linnovation et comme facteur-cl pourle dveloppement des comptences personnelles,professionnelles, entrepreneuriales et sociales et le bien-tre de tous les membres de la socit.

    Le dveloppement vertigineux des technologiesinformationnelles mne invitablement latransformation des relations sociales et civiles. La culture,en tant que phnomne complexe qui conserve et valorisela spiritualit et les traditions, mais aussi comme facteurcatalyseur dassimilation et implmentation du progrs,

    est appele harmoniser ses volutes entre prennit etrenouvellement.

    Connects leffort unanime auquel sont appels simpliquer les organisations civiles sous la devise de lacrativit et linnovation, le collectif de notre institutionest engren dans la mise en uvre dun projet managrialrformateur. Pour faire venir le public et le garder dansla sphre daction de la bibliothque, un public assaillipar la fascination de la rue, du politique, qui le gardedevant la tlvision, ignorant ainsi le rle de lauto-

    perfectionnement continu et de lacquis de comptencespar la lecture, ltude, linformation, de nouvelles formes

    managriales et de marketing bibliothcaire ont tadoptes.

    Le rapport entre les fonctions formatives etinformatives a t rvalu, laccent tant port sur lesdernires. Cest une question de conception, de stratgie,mais aussi de techniques, de remodelage organisationnelet fonctionnel, en vue de lintgration efficiente dansle systme local, rgional, national et en perspectiveinternationale avec tout ce que cela implique, du contrlebibliographique jusqu linformatisation des processusconcernant la libre circulation de linformation. Tout estpossible par :

    - le volume et la valeur informationnelle de labibliothque, o linternet, le livre, les multimdiascoha-bi tent en se compltant dune manire idale, aubnfice de son public rel ou virtuel, acquirent desdimensions impressionnantes dans les conditions dunepolitique dacquisitions bien mene et dune dmarcheavantageusement fructifie de rapprochement le plus posible des services de la bibliothque des utilisateurs. L,il faut mentionner, sans lombre dun doute, le mrite de

    ladministration locale, dans la rception des ncessitsculturelles des habitants de Galati, ainsi que la sollicitudeenvers les besoins de la Bibliothque.

    - la diversit de loffre de produits et de servicesorients vers linformation, mais aussi vers la formationpar la culture, ltude et la recherche de certainespersonnalits un haut horizon culturel, est accdebeaucoup plus oprativement par laction conjugue deslments de marketing.

    - le site de la Bibliothque, le rcent compartiment

    ddition de livres, les revues Axis Libri, le Bulletin de laFondation Urechia, lAssociation sont autant de moyenspar lesquels les habitants de Galati et non seulement, sontancrs en temps voulu dans lactivit de la Bibliothque.

    - la qualit des services et manifestations, la dimensioninteractive du rapport entre la Bibliothque et son public,qui est bnficiaire mais aussi contributeur sa russite,sont des conditions accomplies, qui garantissent la miseen uvre de la mission de la Bibliothque publique et quinous inscrivent, nen point douter, parmi les institutions

    europennes appeles raliser lobjectif gnral delAnne de la Crativit et de lInnovation.

    Prennit et innovation

    le 5 aot 2009

  • 8/12/2019 Axis Libri Nr. 4 (n limba francez)

    4/70

    II me Anne, no. 4, septembre 2009 AXIS LIBRI

    2

    Le 1er juin et les journees du livre pour enfantsXXIX e dition

    Les maniestationsorganises par la BibliothqueV. A. Urechia loccasion dela Journe Internationale delEnant, a russi ramenerla joie et la beaut dans lmede tous les enants, parents,grands-parents et enseignants,qui ont ranchi le seuil de laBibliothque durant la priode

    31 mai 5 juin 2009.

    Les Journes du Livre pourEnants ont commenc dimanche le31 mai 2009, hauteur de la ontaineartsienne du Jardin Public, surun mot douverture du proesseurIlie ZANFIR, le Directeur Gnralde la Bibliothque V. A. Urechia,suivi par le traditionnel concours depersonnages pour enants, le Carnavaldu Livre, lequel en est sa XXIX edition.

    Les concurrents, gs de moinsde 14 ans, lecteurs de la Bibliothque, ont dmarr uneimpressionnante parade des personnages de contes dee. Chaque enant dguis en un personnage chri dumonde merveilleux des contes de e lus, a dfil devantun jury orm de lcrivain Speranta Miron, lducatriceFrosica Sava et la bibliothcaire Florica erban. Lesenants ont t conduits sous les eux de la rampe parla belle et talentueuse actrice du Ttre Musical NaLeonard, Ramona

    Vlcu.Durant le jury, lesenants ont dans,chant et ont pu visiterles stands de livres desmaisons ddition deGalati, installes dansle Jardin Public.

    Aprs ladlibration, lesgagnants ont reu

    prix et diplmes, consistant en livres et riandises. Ala fin, tous les enants ont reu en cadeau, en plus deconfiseries, un livre.

    Pour raliser cette maniestation, la Bibliothque V.A. Urechia a joui de lassistance matrielle de la part de

    la Mairie, qui a sponsoris cette action de 200 sachetsen plastiques remplis de confiseries, dun montant de 2.000 RON, la maison ddition Eikon de Cluj-Napoca, amis notre disposition 200 livres, et dautres prix ontt rendus possibles par une donation impressionnanteaite par le Journal Cotidianul.

    Par cette ample action, lon a russi attirer versla lecture un nombre accru denants, qui ont prisquasiment dassaut, les jours suivants, la section Prt

    de Livres pour Enants au domicile.Dautres actions se sont ensuivies tout au long de

    la semaine, du vernissagedes expositions de livres,dicnes sur verre, origamiet dessins, jusquauxconcours, programmesartistiques, lancement delivres et finalisations deprojets. Une expositionplus spciale ut celledorigami et dessins ralisepar les adultes du Centre de

    Services Complexe D. G.A. S. P. S. de Galati, avec qui la Bibliothque est en trainde drouler un projet.

    Un autre jour, les enants ont