Automne 2014 Notes - · PDF fileune affaire d’entrepreneuriat. ... comment le faire la...

Click here to load reader

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Automne 2014 Notes - · PDF fileune affaire d’entrepreneuriat. ... comment le faire la...

  • Symposium darts autochtones

    PetaPan: Premire lumire

    Automne2014

    Notes

  • Merci Nos parteNaires

    table des Matires

    discussion entre experts1 : tre un artiste en affaires. . . . . . . . . .3

    2 : diffuser ses uvres dans les provinces

    de latlantique . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

    3 : le rle des conseils des arts . . . . . . . 21

    sminaireles arts littraires et contes . . . . . . . . .28

    la musique et les arts de la scne . . . . . 31

    les arts visuels et mtiers dart . . . . . . .33

    discussion Notes des tablesaccs aux possibilits

    de financement public . . . . . . . . . . . .39

    cartographie culturelle autochtone . . . . . 42

    partenariats et collaborations . . . . . . . . . 45

    ressources et besoins daffaires . . . . . .48

  • Discussion entre experts

    3

    1 : tre uN artiste eN affaires

    15 aot 2014 | symposium petapan pour les arts autochtones

    animateur : enrique ferreol, artsNs

    Modratrice : louise profeit-leblanc

    preneuse de notes : akou connell

    experts : Jordan bennett, sara roque, ursula Johnson

    discussion entre expertslart est reli ce qui est sacr. Nous sommes lis la cration et au crateur. lart

    nest pas que pour ceux qui sont dans les galeries. les artistes travaillent dans toutes

    sortes de conditions. les questions sont encourages. criblez les experts de questions.

    Mots pour rendre hommage aux ans qui ont aid faire avancer les choses et qui

    prient pour les gens de leurs communauts et qui les encouragent.

    sara roqueen prononant petapan , elle sent un lien momentan avec des mots semblables

    en anishnabe. elle sent quelle est en compagnie de rels guerriers. elle travaille au

    conseil des arts de lontario et interagit avec de nombreux artistes qui ont besoin de

    conseils et de ressources. sa communaut a bien grandi. lorsquelle travaille dans les

    communauts autochtones, elle dit aux jeunes gens quils nont pas ncessairement

    toutes les ressources ncessaires dans les organismes artistiques et les organismes

    de financement, mais que bien des ressources peuvent tre tires de nos propres

    histoires. lentreprise artistique est un sujet trs vaste. lentreprise artistique et les

    arts en affaires sont des notions qui doivent tre runies.

  • Discussion entre experts

    4

    certains poussent lart comme entreprise, ce qui est un concept important, mais ce ne

    sont pas souvent les programmes livrs pour les artistes. Pourtant, tre un artiste est

    une affaire dentrepreneuriat.

    Il est important de planifier et dtablir des buts chaque jour : des objectifs court et

    long terme. Si vous voulez vivre de votre art, tre expos en galerie, vendre votre art,

    ou faire de lart une partie de votre style de vie, vous devez avoir cette conversation

    avec vous-mme.

    lorsquelle en tait ses dbuts, elle se sentait dpasse, mais a trouv du soutien

    dans un rseau de collgues et de mentors. si vous avez un intermdiaire (vendeur

    ou agent dartiste), cest plus rare. chaque relation que vous cultivez est importante.

    il y a bien des gens superbes autour de vous. les relations sont importantes lorsquon

    contacte des organismes comme les conseils des arts.

    Afin de vivre de votre art, il y a diffrents contacts et diffrentes relations dont vous

    aurez besoin : artistes, mentors, galeries, conservateurs, etc.

    conseils dartistes ontariens :

    shirley cheechoo : la plus importante inspiration et le pays, et nous avons des

    responsabilits envers le pays comme artistes autochtones.

    Jordan bennettde t.N., fais une matrise luniversit okanagan. est artiste pratiquant plein temps.

    se compte chanceux davoir eu autant doccasions merveilleuses. situation spciale

    actuellement pour les artistes autochtones. ils ne sont pas que des artistes ou une

    communaut, nous sommes une famille.

  • Discussion entre experts

    5

    toutes les nations travaillent ensemble pour trouver de nouvelles capacits

    dexpression pour une voix plus forte.

    citation : Quand mon peuple sveillera aprs un sommeil sculaire. . . louis riel

    a expos lchelle nationale et internationale.

    bien des voies prendre avec votre art : galeries, espaces publics, communauts, etc.

    a travaill avec le rseau des femmes autochtones de t.N. produit un cd de chansons

    avec Maggie paul.

    soyez laise de poser des questions. liens avec les communauts ici, dans votre

    communaut, votre province, votre nation et lchelle internationale. est all en

    australie, l.p.. : a enseign des cours qui donnent une voix aux gens un jeune ge.

    ursula Johnsonreconnat sa tante qui a t un de ses mentors. trs heureuse de voir tant de gens

    venir cette activit. arrive portant le chapeau dartiste pratiquant plein temps, mais

    aussi comme membre du conseil dadministration dartsNs, a travaill avec prismatic,

    et tait membre du comit de direction de petapan.

    en 2010, un forum a t organis pour laisser parler les artistes. elle sest prsente

    comme une artiste prte tout. Les arts traditionnels, la peinture, le film, le tissage,

    les artistes autochtones doivent faire des changements, il est important de sadapter.

    en 2006, lorsque Nations in a circle a organis une vitrine darts, luniversit dalhousie,

    il y avait un festival de 3 jours. lorsquelle allait luniversit Nscad, elle a fait une

    dclaration audacieuse affirmant quelle tait une artiste qui est autochtone et non

    une artiste autochtone. En voluant au fil des ans comme tudiante, elle a eu lide de

  • Discussion entre experts

    6

    tisser un panier autour delle-mme. Sa grand-mre lappuyait dans ce quelle faisait

    pourvu quelle continue tisser.

    Elle a commenc un projet de paniers, o elle tissait un panier autour delle-mme et

    sest rendu compte quelle ny parvenait pas. au dpart, trop sec, ensuite trop humide,

    se dfaisait. elle a continu pendant deux jours et ntait toujours pas dans son panier.

    elle a demand dautres femmes de laider. elles lui ont montr quelle avait besoin

    dune base solide avant de pouvoir grandir. puis, le panier a t commenc avec une

    base solide, elle avait appris les nuances. le lendemain, elle a ajout des attelles.

    lorsque le panier avait atteint sa taille, elle sest rendu compte quelle ne pouvait

    plus en ressortir et devait demander de laide. le panier est devenu de plus en plus

    interactif et lorsque le panier tait rendu son cou, les gens interagissaient moins,

    et ils taient curieux de voir comment elle allait sortir du panier. le vaisseau dans

    lequel elle stait renferme, demandant laide dans et dautres gens pour se faire un

    cocon culturel, elle se sentait comme une chenille qui pourrait sortir en papillon ou une

    chenille qui dsirait apprendre.

    La leon la plus importante : elle sidentifie maintenant comme artiste autochtone,

    elle a appris demander de laide, travailler en communaut. elle a appris Nscad

    comment voir, comme parler, comment approcher les organismes culturels, comment

    parler de ce qui la passionne et comment transmettre ces expriences et intgrer

    les ides des autres dans ce quelle fait. elle a attendu deux ans avant de faire une

    demande au conseil des arts du canada et a alors fait une demande pour tudier

    comment quilibrer sa relation avec le pays. louise la connect dautres gens qui

    faisaient des choses semblables et qui avaient des connaissances partager. le travail

    quelle fait pour ArtsNS est aussi important, elle croit quun rseau doit tre tabli. Elle

    est heureuse dtre parmi vous tous.

  • Discussion entre experts

    7

    priode de questionsNancy (potire, broderie perle) comment peut-on faire une entreprise avec des

    galeries?

    bien des galeries vous donnent un cachet chaque fois que vous exposez. les frais

    carfac pour expositions de groupe ou solo. cherchez carfac sur Google. les cachets

    varient dune exposition lautre, expositions solo, de groupe, itinrantes. le canada

    est spcial dans cette arne. aux tats-unis, il ny pas de cachet dartiste.

    ursula:

    Une autre chose : le monde des arts est compliqu. Il est difficile de couvrir

    laspect commercial ou dentreprise des arts en 1 h 30.

    Galeries commerciales : pas de cachet, mais les marchands duvres achtent

    les pices.

    Galeries publiques et universitaires : doivent donner des cachets dartistes.

    dpendent dun mlange de tarifs carfac et dun pourcentage du budget

    oprationnel de la galerie.

    revenu principal ne provient pas des expositions. elle accde plusieurs

    bourses de financement public : rgionales, provinciales et fdrales. Sa source

    principale de revenu provient des engagements o elle fait des prsentations et

    des commissions (sinscrire pour les taxes, situation diffrente sur les rserves et

    hors rserve.

    tablissez un crneau prcis qui vous intresse, faites de la recherche, parlez-en,

    crivez ce sujet.

    Bon nombre dentre nous sommes entrepreneurs, mais moins officiellement.

    Gilbert sewell : il vit prs dune rivire qui prend une vie par anne. le nom de la

    rivire : faites un sacrifice la rivire chaque anne. Son nom desprit signifie Je

  • Discussion entre experts

    8

    vois . Maintenant, lorsquelle a parl de fabrication de panier, il se souvient davoir

    appris de ne jamais interrompre sa grand-mre pendant quelle faisait un panier,

    parce quelle priait en le fabriquant. lorsque