Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé

Click here to load reader

Embed Size (px)

Transcript of Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé

Diapositive 1

ANALYSE DE LA DEMARCHE DE MISE EN UVRE DUNE RECHERCHE ACTION EN SANTE

Sebba, Burkina Faso

03 mars 2015Abidjan, Cte dIvoire Bony Roger Sylvestre AKAMD, MPH

Bonjour, jai lhonneur de presenter mon travail qui sintitule1Plan Introduction (contexte)

Objectifs

Synthse connaissances

Dmarche

Rsultats et commentaires

Conclusion

La prsentation va sarticuler autour des points suivants2Contexte de la RA: Sebba Nord du Burkina FasoRgion du Sahel Peulhs et GourmantcheElevage et mines artisanales

3Contexte de la RA: Sebba Rgion du sahel: faible accs aux soins de santEnfants de moins de 05 ans,

Femmes enceintes et allaitantes

2008, Projet exemption paiement:

Centres de sant: soins gratuits /cible

ONG Help: Remboursement tous les frais

Contraintes: charge du travail, cot outils

Nous sommes dans la region du sahel, on note un faible accs au soins de sant des enfant et des femmes enceintes.En 2008, lONG allemande Help met en place en collabration 1 projet dexemption de paiement de soins pour la cibleCentre de sant: offrez les soins gratuiteement cette population cibleONG: je rembourse tous les frais de la prise en charge de cette population cible mais vous devez rempli des documents justificatifsCependant le mode de remboursement a entrain une charge de travail pour les agents de sant. Les agents de sant passait plus temps remplir des documents et calculer les cout au lieu de soigner.2011: mise en place d1 RA pour experimenter le remboursement au forfait.4Contexte de la RA: Sebba 2011, Recherche action (RA): exprimentation remboursement au forfait:

Nombre de patients * 1300 FCFA (3 $CAD)

tudier faisabilit technique

Calculer cots moyens mensuels de prise en charge des patients

Evaluer charge du travail

Pour y faire face, 2011 une RAOn vous donne un forfait de 3 dollar que vous allez multiplier par le nombre de patientEt on etudie, la faisabilit technique, les CMM et la charge du travail5Objectifs 1. Analyse externe3. Forces et limites:. dmarche de la RA. grille danalyse de meilleures pratiques

Notre mandatEn tant que partie externe, faire une photograhie de la demarche travers une analyse normativeAmener les pp faire le film de leurs actions travers une analyse reflexiveComme livrable, identifier les forces et limites tant au niveau de la demarche quau niveau de notre grille danalyse pour orienter les future RA notament celle qui doit demarer bientt.

tape de la rflexion du cycle de la RARflexion sur lobjet de recherche: remboursement au forfaitRflexion sur la dmarche de la RA

Sebba:Plusieurs recherches actions antrieures Dautres recherches actions en projetCapitaliser lexprience

6Synthse: Dfinition de la RAProblmatique et contexte spcifique

But: changement (social, organisationnel), connaissances

Cadre de collaboration: engagement des PP

Implication des parties prenantes (PP)

Double rle du chercheur: recherche et facilitateur de laction

Plusieurs cycles: rflexion et action

7 la difference de la recherche classique, le chercheur conduit la recherche et facilite l,action en collaboration avec les pp pour changer une situation problematique. Elle comprend plusieurs cycle qui allie la reflexion l,action. la RA cible une problematique et vise un changement en impliquant les pp. le chercheur conduit la recherche et facilite l,action. Elle comprorte plusieurs cycle qui allie rflexion et action7Cycles dactions exprimentaux de la RA8Prliminaires Rajustement de la planification2 Planification 1Rajustement de la planification3Source: Roy 2013Dans la vraie vie, cette RA sest passe comme une boite noire, nous avons utilis le modele de Roy pour decomposer et analyserUne etape preliminaire, mise en uvre, collecte des donnes, reflesxion-evalaution ainsi de suite jusqu ce que les acteurs soient satisfaireLa RA se presente de Macro: Boite noir Microque Roy a represent pour etudier la RA 8Dmarche Mandat 1: Analyse externe Grille danalyse de meilleures pratiquesRevue des documents de la RA Observations Entrevues individuelles: informateurs cls (n=22)

Mandat 2: Analyse rflexiveQuestionnaire individuel: degr dapplication des meilleures pratiques (n=19)Travail de groupe: forces et faiblesses (n=17)

Revue des crits scientifiques: cadre conceptuel et une liste de bonne pratique Entrevue: pour prciser certains lments

9Rsultats et commentairesCadre analyse: meilleures pratiquestapes du cycle de la RAPrliminaires PlanificationMise en uvreCollecte donnesRflexion-valuation 1. Analyser situation5. Dfinir objectif RA10. laborer guide de mise uvre12. Elaborer des outils de collecte15. Organiser rencontres de suivi2. Identifier pp6. Formuler questions de recherche 11. Organiser visites de terrain 13. Collecter de faon participative 16. Valider rsultats ensemble 3. Instaurer instances de gouvernance 7. Discuter enjeux de la RA14. Assurertraabilit desdonnes 17. Faire bilan de chaque cycle4. Engager pp8. Proposersolutions ralistes18. Formaliser connaissances5. Dfinir rle chercheur 9. Planifieractivits prsent passons en revue quelques lments11tape prliminaire (1 )

Cadre danalyse Ce qui a t faitCommentaires Analyser la situation Partir des plaintes :

charge du travail

frais de confection des outils Rel besoin de faire: PP

Besoin de savoir: chercheurs+++

Identifierles PPChercheurs Help ECD,

DRS ICP, Grants DMEG, COGESChoix (6mois): progressif (adhsion) tendu reprsentatif

Insuffisance: dcideurs

La situation intiale tait les plaintes exprimes qui taient tellement relle que cela a cre une forte intention daction (plusieurs solution proposes sans succs) et de recherche. Lide de recherche sur le forfait n,tait la bien venueCependant lintention de recherche tait exprim par les chercheur mais les autres pp etaient retissente Ce qui a fait le choix des parties prenantes a t progressive (6mois). Ce choix une varit dacteurs reprsentatifs pour avoir une diversit de point de vuePas de decideur au niveau national alors que le projet vise une extension lechelle nationale.

Une particularit avant larrive du chercheur, lintention daction et de recherche taient clairement affiches par les parties prenantes. Or dans la littrature, la problematique tait tellement relle que le chercheur navait pas fournir des efforts pour amener les exprimer le besoin de faire. cest le chercheur qui amene les pp avoir une intention daction partir des discussionMeme si lONG a emis le besoin de recherche causes des inconnu, le chercher confirmer ce besoin aprs une revue de littrature sur la questionDemocratique (comit de representatif des pp) pour repondre la Def de la RA, organes de gestion Dmocratique: reprsentatifParticipatif: maitrise de la dmarche par les PP Progressif: adhsion PPChoix progressif pour permettre une adhsion, choix rationnel au dpart des CSPS bas sur des critres objectifsLetendue de la participation des acteurs permet d,aborder le probleme selon plusieurs angles, les iinterets des ppMais la representativit des parties affect permettent de touch du doigts les vraie realit et de trover les solution adapt.Au niveau regional tous les acteurs ont t associs mais au niveau national pas de trace alors que l,objectif moyen terme sera le passage echelle. Il aura du travail faire vu les enjeux de tailles. Est-ce quil nexiste pas au niveau du ministere de la sant une direction charge de la recherche?

Cadre de concertation non prciss dans les documentsdiscussion des enjeux : est ce que les 1300 FCFA suffisant pour prendre en charge un enfant?

12tape prliminaire (2)

Cadre danalyse Ce qui a t faitCommentaires Impliquerles PP Dfinition des rles des pp

Cadre de concertation : - quipe de RA - comit de pilotageParticipatif

Dmocratique,

Faible participation COGES

Engager les PPConsentement clair

et

Signature convention

Transparence

Bonne perception des pp

Signature pas solennelle

Dmarche est partir sur une base trs Participative travers la dfinition du rle de chaque ppDmocratique travers la mise en place de cadre de concertation La signature de convention a marqu lengagement des partie prenante cause de la transparence. Malgr le fait que nous sommes dans une socit marqu par loralit, les conventions taient bien perues pour diverses raisons. Cependant la signature pas solennelle13tape planification

Cadre danalyseCe qui a t faitCommentaires Planifier activits Phase 1: 6 centres de sant (CS) sans risque financier (RF)

Phase 2: 6 CS avec RF 7 CS sans RF

Phase 3: 13 CS avec RF 1 groupe contrleProgressive:

devis

cycles de la RA

renforce la confiance des PP

Souplesse, flexible (RF)Devant la reticence de pp, et des raison ethique, la planification a t souple en introduction la notion de risque et sans risque financierLa planification progressive phase 1,2,3 dessine le desi quasi experimental et les 3 cycle de la RA rt cela renforce la confiance de parties prenates.Entr progressive des pp, Devis dtude comparative renforce la confiance et reproduire les cycles de la RA. On note aussi la souplesse dans planification14tape Rflexion-valuation

Cadre danalyseCe qui a t faitCommentaires Organiser Rencontres de suiviPlusieurs rencontres de suiviRgulires , dmocratiques

Lourdeurs administrativesPartager les rsultats Projection des rsultats Partage des connaissances

Bien fond de la RA

Pas de rgles ditesInterprter ensemble Discussion ouverte Donner un sens aux rsultats

Valid