6 op©rations de renouvellement urbain - .renouvellement urbain ACIGN© ... namique de...

download 6 op©rations de renouvellement urbain - .renouvellement urbain ACIGN© ... namique de croissance

of 26

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of 6 op©rations de renouvellement urbain - .renouvellement urbain ACIGN© ... namique de...

  • 6 oprations de renouvellement urbain

    ACIGNCentre

    CHANTEPIELes Jardins du Portail

    CHANTEPIECentre-ville

    CHARTRES-DE-BRETAGNECentre bourg

    MORDELLESBeausoleil et Plaisance

    SERVON-SUR-VILAINELes Vignes

    JUIN 2007

  • Opration de renouvellement urbain 6 OPRATIONS DANS LE PAYS DE RENNES

    AUDIAR JUIN 2007

    La loi SRU (Solidarit et renouvellement ur-bains) de 2000 et les autres lois qui lui ont succd ont largement intgr les enjeux que reprsente le renouvellement urbain : conti-nuer penser la fabrication de la ville sur elle-mme, intgrer les objectifs dconomie despaces, revitaliser les secteurs mixtes de centre-ville, r-flchir aux volutions de nos centralits Autant denjeux qui paraissent vidents, mais dont la ralit oprationnelle lest parfois moins.

    En effet, sengager dans le renouvellement urbain, cest toujours se confronter au fait dintervenir dans des tissus dj construits, dans des secteurs de ville dj habits : ce sont donc toujours des interventions plus dlicates. Cest galement anti-ciper sur le futur de la ville ou de la commune, en prenant en compte les ncessaires adaptations intgrer pour renforcer les offres urbaines et rsi-dentielles du centre bourg ou du centre-ville. Renouveler un tissu urbain existant cest ainsi prvoir son largissement, sa reconfiguration, son embellissement Cest aussi faire en sorte que chaque cur de ville acquiert un rel statut de centralit conforme au dveloppement de la commune, qui se poursuit toujours dans une dy-namique de croissance urbaine.

    Cest pourquoi, les fiches jointes visent donner un aperu doprations de renouvellement urbain, plus ou moins rcentes, ralises dans le Pays de Rennes. Elles montrent les spcificits de chaque opration, font le point sur les conditions de rus-site, mais galement les difficults rencontres. Cette synthse pointe les caractristiques commu-nes qui ressortent dans le cadre de procdures de renouvellement urbain.

    Ces fiches ont t ralises suite des rencontres avec les communes concernes, qui ont eu lieu en 2006. Elles sont destines un public averti dlus et de professionnels de lamnagement. Bien entendu, elles donnent un aperu de ltat davancement de chacune des oprations au moment des rencontres, mais compte-tenu des volutions possibles et des nombreux chantiers en cours sur le Pays de Rennes, certains programmes, indiqus en chantier sur les fiches, ont pu tre livrs ou termins depuis.

    Densits indiques : Les densits indiques dans les fiches ne sont l que pour servir de repre par rapport aux prconisations que prvoit le Schma de cohrence territoriale du Pays de Rennes, en cours.Pour une opration de renouvellement urbain, qui prend gnralement en compte des primtres larges, afin dintgrer toutes les problmatiques dvolution dun centre, il nous a sembl intressant dindiquer deux densits : La densit nette moyenne. Elle est calcule sur la base des surfaces oprationnelles rellement construites (les lots dtours dans les plans de reprage) et permet davoir le rapport de logements raliss sur ces surfaces. Ces lots intgrent bien sr des espaces publics, pitonniers, des aires de stationnements et des voies de desserte. La densit brute moyenne. Elle permet de donner une indication du nombre de logements rapport la surface globale de lopration (cad le primtre global dintervention indiqu en pointills rouge dans les plans de reprage des fiches). Cette densit nest quindicative, puisque bien entendu un primtre global dopration intgre non seulement des secteurs densifier (encore libres ou peu occups), mais galement des secteurs dj btis o lopration peut ou non prvoir dintervenir. De plus, il intgre galement toutes les surfaces et emprises de voiries la plupart du temps dj ralises en secteur de renouvellement urbain.

  • Secteur de plan masse (Zone UPM) inscrit au PLU de Servon-sur-Vilaine

    Servon-sur-Vilaine Chartres-de-Bretagne

    Mordelles Chantepie

    Opration de renouvellement urbain 6 OPRATIONS DANS LE PAYS DE RENNES

    AUDIAR JUIN 2007

    Privilgier la matrise publique en renouvellement urbain

    Les motifs conduisant la volont dintervenir en renouvellement urbain sont gnralement de deux natures : ils tiennent compte du contexte communal (disponibilit foncire, prsence de sites restructurer, op-portunits de densification) et traduisent la volont politique de la commune, souhaitant adapter son cen-tre son dveloppement urbain global.

    Compte-tenu des enjeux multiples que regroupent les tissus centraux, il parat vident pour les collectivits de privilgier des oprations dont elles ont la matrise. En effet, renouveler un centre, cest intervenir de faon importante sur les espaces publics, les quipements pu-blics et commerciaux de la commune. Cest pourquoi, la plupart des oprations sont menes en Zone dAmna-gement Concerte (ZAC), soit sous matrise publique, soit en encadrant fortement les amnagements dans le document durbanisme en vigueur de la commune

    (cest le cas de Ser-von-sur-Vilaine pour la ZAC des Vignes, opration prive encadre par un plan masse au PLU). La pro-cdure de ZAC donne galement la possibilit dex-proprier des ter-rains, ce qui est parfois ncessaire dans des tissus dj construits o les acquisitions foncires sont souvent plus diffi-ciles mener.

    Profiter des possibilits de densification, surtout dans les centres-bourgs

    Outre le cas de Rennes qui pratique depuis trs long-temps des oprations de renouvellement urbain, la re-qualification des centres-villes ou centres-bourgs est encore possible dans les communes priurbaines du Pays de Rennes. En effet, les secteurs centraux des communes sont gnralement trs restreints : bti an-cien lalignement, maisons de bourg ou de village, quipements centraux et fonctions administratives Mais ils peuvent disposer, dans leurs priphries pro-ches, de terrains encore peu occups, qui deviennent

    alors intressants pour des oprations de renouvelle-ment urbain.

    En effet, renouveler un centre, cest prvoir la dmo-lition de constructions obsoltes (hangars, garages, vieilles btisses) et la reconstruction de btiments neufs, mais cest galement profiter de terrains quasi-ment libres, sur lesquels loffre urbaine et la densit peuvent tre renforces.

    Intervenir sur ces secteurs permet la plupart du temps dquilibrer le budget des oprations, puisque mme-si le cot du foncier reprsente une part importante des investissements, la densification despaces li-bres permet souvent de rentabiliser lopration, en pr-voyant de nouvelles constructions sur ces espaces.

    Intgrer les enjeux de mixit et de proximit ncessaires la vie dun centre

    Les oprations de renou-vellement urbain sont de trs bonnes opportu-nits pour renforcer le dynamisme, notamment commercial, des centres urbains. Bien entendu, ces espaces centraux ont vocation concentrer les commerces de proximit, les quipements et les services urbains, ncessaires la vie quotidienne de tout habitant.

    Ce sont galement des secteurs o les enjeux de mixit sociale sont importants, puisquils permettent d offrir des logements diversifis dans des sites o lensemble des services urbains et laccessibilit aux transports en commun permet daccueillir plus de logements sociaux, adaptables diffrents types de mnages (primo-acc-dants, personnes seules, personnes ges etc).

  • Des logements sociaux en plein centre de Chantepie

    De plus, ces secteurs, de part leur configuration (tissus resserrs, constructions souvent en front de rues), sont propices recevoir des formes urbaines plus compac-tes , compatibles avec lobjectif dco-nomie despaces et avec la ralisation de logements trs diversifis en ma-tire de forme archi-tecturale (collectifs, semi-collectifs, mai-sons groupes).

    Cet enjeu majeur de la ville des proximits est ainsi mis en avant dans le SCoT du Pays de Rennes : assu-rer la proximit pour tous, en privilgiant la restruc-turation des villes et des bourgs, afin de rpondre aux attentes des habitants en termes de qualit de vie et de rduction des distances de dplacements, entre autres.

    C O N C L U S I O N

    Des objectifs de renouvellement urbain encadrs par le PLH et le SCOTCompte tenu des volutions socitales, des volutions en matire de mobilit et des objectifs de dveloppement durable, le renouvellement urbain est aujourdhui reconnu comme un potentiel de dveloppement incontournable, si lon souhaite se donner les moyens de prserver lavenir et dconomiser nos ressources, dont le sol.Renouveler nos communes, cest favoriser une plus gran-de diversit et garantir un dveloppement harmonieux de nos territoires, en recherchant la proximit toutes les chelles.

    Le Pays de Rennes et Rennes Mtropole en ont pris conscience : Ils se sont ainsi dots de documents secto-riels et de planification qui favorisent le renouvellement urbain : Le Programme local de lhabitat de Rennes Mtropole

    (PLH) vise faciliter les oprations de renouvellement urbain, dans le bti existant des centres bourgs surtout. Pour ce faire, dans le cadre de la contractualisation avec les communes, la communaut dagglomration renforce ses services pour laide au portage foncier, le financement dtudes, lassistance oprationnelle etc.

    Le Schma de cohrence territoriale (SCoT), une plus grande chelle, celle du Pays de Rennes, incite forte-ment les communes mettre en place des oprations de renouvellement urbain : Un objectif qui rpond la ville des proximits et qui se traduit par deux orien-tations gnrales dans le DOG (Document dorienta-tions gnrales du SCoT ) : 1. des communes qui affichent clairement leurs objec-

    tifs de renouvellement urbain : Rennes, Chantepie, St Jacques-de-la-Lande, Cesson-Svign, Chartres-de-Bretagne et Bruz (traduit par une orientation gra-phique indiqu par un R) ;

    2. une recommandation gnrale double : Obliger le dveloppement des communes se faire en conti-nuit urbaine, ce qui pousse rflch