5 Normalisation en Hygiene Industrielle - s Grimaldi Arkema

of 22/22
Normalisation en hygiène industrielle Sandra Grimaldi, Arkema, CRRA
  • date post

    09-Aug-2015
  • Category

    Documents

  • view

    45
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of 5 Normalisation en Hygiene Industrielle - s Grimaldi Arkema

Normalisation en hygine industrielleSandra Grimaldi, Arkema, CRRA

Le domaine de lhygine industrielleArt. R. 4412-5 - L'employeur value les risques encourus pour la sant et la scurit des travailleurs pour toute activit susceptible de prsenter un risque d'exposition des agents chimiques dangereux. Cette valuation est renouvele priodiquement, notamment l'occasion de toute modification importante des conditions pouvant affecter la sant ou la scurit des travailleurs.

S. GRIMALDI

Le domaine de lhygine industriellemesures ambulatoires mesures poste fixe

Analyse des risques

Plan de mesurage

+ volution de la rglementation + volution de la connaissance des dangers + modification des installations

Evaluation qualitative : analyse de risques Evaluation quantitative (si besoin) : valuation de la concentration dexposition professionnelle

S. GRIMALDI

Le domaine de lhygine industrielleLvaluation quantitative doit permettre :Une valuation de la concentration d'exposition professionnelle (CEP) Une comparaison de la CEP la Valeur Limite dExposition Professionnelle (VLEP) De contrler, si ncessaire, intervalles rguliers si les conditions d'exposition voluent dans le temps afin d'agir avant que les expositions ne deviennent excessives

S. GRIMALDI

Le domaine de lhygine industrielle Valeurs Limites Professionnelles (VLEP) dExposition

Limite de la concentration dexposition professionnelle un agent chimique dangereux dans lair de la zone de respiration dun travailleur au cours dune priode de rfrence dtermine.Priodes de rfrence des VLEPDure spcifie sur laquelle porte la valeur limite VLEP 15 min : Valeur Limite dExposition court terme (ou de courte dure) pour une exposition de 15 min maximales VLEP 8h : Valeur moyenne ne pas dpasser pour une exposition de 8h

S. GRIMALDI

Actions de normalisationArkema participe diffrents comits de normalisation, dont la commission X43C de lAFNOR En complment des travaux de normalisation des GT CEN et ISO

S. GRIMALDI

Actions de normalisationDomaine Evaluation de lexposition aux agents chimiques et biologiques sur le lieu de travail Contexte Mesures rglementaires, besoin de mthodes de mesures

S. GRIMALDI

Actions de normalisationParticipants-

Reprsentants des ministres (DGT) Labos dessais et de contrles Centres techniques Organismes de prvention Industriels Fabricants de matriel de mesures

EN TOUT :33 organismes membres (Affsset, Apave, Cofrac, DGT, INRS, ITGA, RATP, Arkema, Renault, Peugeot, Volia)

S. GRIMALDI

Actions de normalisationGroupes de travailGT1 : chantillonnage slectif des tailles de particules et analyse GT2 : matires particulaires inorganiques GT4 : vapeurs organiques GT5 : fibres inorganiques GT7 : silice GT8 : valuation de la contamination de la peau et des surfaces par des arosols chimiques GT9 : pompes

S. GRIMALDI

Actions de normalisationBnfices de ces actions - Information rgulire sur les activits de normalisation - Bnficier en avant-premire des nouveaux textes rglementaires - Participer llaboration des normes, y faire figurer nos pratiques - Harmoniser les pratiques - Faire valoir ses points de vue et son savoir-faire - Rseau dchange - Rviser les mthodes en fonction des nouveaux textes rglementaires

S. GRIMALDI

Prise en compte du contexte rglementaireEvolution des valeurs limites dexpositionCode du travailArticle R4412-149 Article R4412-150

Textes rglementaires: un petit historiqueArrt du 30 juin 2004 (en application de la directive 2000/39/CE) 23 VLEP indicatives Arrt du 9 fvrier 2006 Modification du prcdent arrt Dcret du 9 fvrier 2006 14 VLEP contraignantes Arrt du 26 octobre 2007 Modification du prcdent arrt, avec ajout de 20 substances Decret du 26 octobre 2007 58 VLEP contraignantes Prochain arrt (en application de la directive 2009/161/UE) 2 nouvelles VLEP indicatives Prochain dcret (en application de la directive 2009/161/UE) 79 nouvelles VLEP

S. GRIMALDI

Prise en compte du contexte rglementaireExemples, applicables au 1er juillet 2012DMF Disulfure de carbone : VLEP 8h de 30 15 mg/m3 ; plus de VLECT Bisphenol-A Methacrylate de mthyle : VLEP 8h de 410 205 mg/m3 ; VLECT de 820 410 mg/m3 Acrylate de mthyle : VLEP 8h de 35 18 mg/m3 ; VLECT de 50 36 mg/m3 Actate de vinyle : VLEP 8h de 30 17.6 mg/m3 ; une VLECT 35.2 mg/m3 Phnol 2-methoxy ethanol Actate de 2-methoxyethyle 2-ethoxy ethanol Actate de 2-ethoxy ethyle 1,4-dioxane Acrylate dthyle : VLEP 8h de 20 21 mg/m3 ; une VLECT de 42 mg/m3 Isocyanate de mthyle N-methyl-2-pyrrolidone Ether butylique teriaire de mthyle Mercure Acide sulfurique (fraction thoracique) : VLEP 8h de 1 mg/m3 0.05 mg/m3 ; plus de VLECT Sulfure dhydrogne : VLEP 8h de 7 mg/m3 ; VLECT de 14 mg/m3

S. GRIMALDI

Dmarche pour dfinir la mthode analytiqueConsultations de diffrentes bases de donnesNormes AFNOR Site INRS

S. GRIMALDI

Dmarche pour dfinir la mthode analytiqueConsultations de diffrentes bases de donnesBase NIOSH

S. GRIMALDI

Dmarche pour dfinir la mthode analytique

S. GRIMALDI

Dmarche pour dfinir la mthode analytiqueConsultations de diffrentes bases de donnesBase OSHA

S. GRIMALDI

Dmarche pour dfinir la mthode analytique

S. GRIMALDI

Exemple de dfi analytique : dosage du chrome VIContexte rglementaireDecret en prparation pour fin danne Nouvelles valeurs limitesDeux situations Application au 18 decembre 2011 Application au 1er juillet 2012

Applicable au 1er juillet 2012 :Chrome hexavalent : VLEP 8h de 0.05 0.001 mg/m3 Une mthode danalyse valide doit nous permettre de mesurer 0.1 VLEP

soit 0.0001 mg/m3 ou 0.1 g/m3 Avec volume de prlvement : LQ de 0.08 g !!!!!

S. GRIMALDI

Exemple de dfi analytique : dosage du chrome VIObjectif :Analyse du chrome total Analyse du chrome VIFraction inhalable recueillie sur cassette

Analyse du chrome totalDissolution acide : extraction du filtre et porte filtre avec solution dacide nitrique (2% v/v dans eau ultra-pure) Bain marie + bain ultra-sons Filtration et rinage avec eau ultra-pure Analyse de cette solution par ICP-MS

S. GRIMALDI

Exemple de dfi analytique : dosage du chrome VIObjectif :Analyse du chrome totalAnalyse de la solution par ICP-MS

Dtermination de la LQEtalonnage :52

Cr700000

Conc. en g/l Repliq. 1 Repliq. 2 Repliq. 3 Repliq. 4 Repliq. 5 0 0.5 1 5 10 32287 61404 91430 333229 637322 32467 62014 92505 335891 638572 32554 62979 92994 337602 639656 32446 61531 93368 335274 644212 32666 62123 92567 335536 648049

Moyenne 32484 62010 92573 335506 641562600000

500000

400000

300000

200000

LQ de 0.07 gS. GRIMALDI

100000

0 0 2 4 6 8 10 12

LD

Exemple de dfi analytique : dosage du chrome VIObjectif :Si analyse Cr total > 0.1 VLEP, alors analyse du chrome VISpciation du chrome

S. GRIMALDI

Conclusion Il faut rester VIGILANT et TOUJOURS vrifier que les valeurs imposes par les rglementations sont en adquation avec les performances analytiques.

Merci pour votre attention !

S. GRIMALDI