· PDF file © Banque centrale européenne, 2006 Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311...

Click here to load reader

  • date post

    01-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    2
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of · PDF file © Banque centrale européenne, 2006 Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311...

  • © Banque centrale européenne, 2006

    Adresse Kaiserstrasse 29 D-60311 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Adresse postale Boîte postale 16 03 19 D-60066 Francfort-sur-le-Main Allemagne

    Téléphone +49 69 13 44 0

    Internet http://www.ecb.int

    Télécopie +49 69 13 44 60 00

    Télex 411 144 ecb d

    Le présent Bulletin a été préparé sous la responsabilité du Directoire de la BCE. Les traductions sont effectuées et publiées par les banques centrales nationales (la version française de ce Bulletin a été réalisée par la Banque nationale de Belgique et par la Banque de France).

    Tous droits réservés. Les reproductions à usage éducatif et non commercial sont cependant autorisées en citant la source.

    La date d’arrêté des statistiques fi gurant dans cette publication est le 6 décembre 2006.

    ISSN 1561-0306 (version papier) ISSN 1725-2989 (internet)

  • BCE Bulletin mensuel Décembre 2006 3

    TABLE DES MATIÈRES

    ÉDITORIAL 5

    ÉVOLUTIONS ÉCONOMIQUES ET MONÉTAIRES 9 Environnement extérieur de la zone euro 9 Évolutions monétaires et fi nancières 14 Prix et coûts 50 Production, demande et marché du travail 59 Évolutions budgétaires 68 Projections macroéconomiques pour la zone euro établies par les services de l’Eurosystème 74 Évolutions des taux de change et de la balance des paiements 78

    Encadrés : 1 Placements des ménages dans les sociétés

    d’assurance et fonds de pension 21 2 Conditions de la liquidité

    et opérations de politique monétaire du 9 août 2006 au 7 novembre 2006 26

    3 Quel rôle les primes de risque ont-elles joué dans l’aplatissement récent de la courbe des rendements dans la zone euro ? 32

    4 Évolutions récentes des opérations de rachat d’entreprises avec effet de levier dans la zone euro 41

    5 Estimations du patrimoine immobilier des ménages dans la zone euro 47

    6 Évaluation des tensions sur les prix dans la zone euro à l’aide des données des comptes nationaux 52

    7 Évolutions récentes de la population active dans la zone euro 64

    8 Viabilité budgétaire à long terme dans la zone euro 72

    9 Hypothèses techniques 74 10 Prévisions des autres institutions 77

    STATISTIQUES DE LA ZONE EURO S1

    ANNEXES Chronologie des mesures de politique monétaire adoptées par l’Eurosystème I Le système Target (de transfert de gros montants à règlement brut en temps réel) V Documents publiés par la Banque centrale européenne depuis 2005 IX Glossaire XVII

  • BCE Bulletin mensuel Décembre 20064

    ABRÉVIATIONS

    PAYS BE Belgique CZ République tchèque DK Danemark DE Allemagne EE Estonie GR Grèce ES Espagne FR France IE Irlande IT Italie CY Chypre LV Lettonie LT Lituanie LU Luxembourg

    HU Hongrie MT Malte NL Pays-Bas AT Autriche PL Pologne PT Portugal SI Slovénie SK Slovaquie FI Finlande SE Suède UK Royaume-Uni JP Japon US États-Unis

    AUTRES AIF Autres intermédiaires fi nanciers BCE Banque centrale européenne BCN Banque centrale nationale BPM5 Manuel de la balance des paiements du FMI (5e édition) BRI Banque des règlements internationaux CAF Coût, assurance et fret à la frontière de l’importateur CTCI Rév. 3 Classifi cation type pour le commerce international (3e version révisée) CUMIM Coûts salariaux unitaires dans l’industrie manufacturière cvs Corrigé des variations saisonnières Écu Unité de compte européenne EUR Euro FAB Franco à bord à la frontière de l’exportateur FBCF Formation brute de capital fi xe FMI Fonds monétaire international HWWA Institut de recherches économiques de Hambourg IFM Institution(s) fi nancière(s) monétaire(s) IME Institut monétaire européen IPC Indice des prix à la consommation IPCH Indice des prix à la consommation harmonisé IPP Indice des prix à la production NACE Rév. 1 Nomenclature générale des activités économiques dans les Communautés européennes NEM Nouveaux États membres OCDE Organisation de coopération et de développement économiques OIT Organisation internationale du travail PIB Produit intérieur brut SEBC Système européen de banques centrales SEC 95 Système européen des comptes nationaux 1995 UE Union européenne UEM Union économique et monétaire

    Ainsi qu’il est d’usage dans la Communauté, les pays de l’Union européenne sont énumérés dans ce Bulletin en suivant l’ordre alphabétique de leur nom dans la langue nationale.

  • BCE Bulletin mensuel Décembre 2006 5

    ÉDITORIAL

    Lors de la réunion du 7 décembre 2006, le Conseil des gouverneurs a décidé de relever de 25 points de base, à 3,50 %, le taux de soumission minimal appliqué aux opérations principales de refi nancement de l’Eurosystème. Les taux d’intérêt de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt ont également été augmentés de 25 points de base à, respectivement, 4,50 % et 2,50 %. Ces décisions sont entrées en vigueur au début de la nouvelle période de constitution de réserves, le 13 décembre 2006.

    Le relèvement des taux d’intérêt directeurs de la BCE décidé par le Conseil tient compte des risques à la hausse pesant sur la stabilité des prix à moyen terme que son analyse, tant économique que monétaire, a permis d’identifi er. Cette décision contribuera à maintenir les anticipations d’infl ation à moyen et long termes dans la zone euro solidement ancrées à des niveaux compatibles avec la stabilité des prix. Cet ancrage constitue une condition indispensable pour que la politique monétaire contribue, sur la durée, à une croissance économique soutenable et à la création d’emplois dans la zone euro. Après cette augmentation des taux d’intérêt, la politique monétaire de la BCE reste accommodante, compte tenu du niveau toujours bas des taux d’intérêt directeurs de la BCE, de la vigueur de la croissance de la monnaie et de celle du crédit et de la liquidité abondante dans la zone euro au regard de l’ensemble des indicateurs pertinents. Par conséquent, en ce qui concerne l’avenir, il convient d’agir de manière résolue et en temps opportun pour assurer la stabilité des prix à moyen terme. Le Conseil des gouverneurs suivra très attentivement l’ensemble des évolutions pour éviter que les risques pour la stabilité des prix à moyen terme ne se matérialisent.

    S’agissant, tout d’abord, de l’analyse économique, la première estimation d’Eurostat indique un taux de croissance du PIB en volume de la zone euro de 0,5 % en rythme trimestriel au troisième trimestre 2006. Les données confi rment donc l’évaluation du Conseil des gouverneurs selon laquelle l’activité économique a continué de progresser fortement, tout en ralentissant par rapport aux taux de croissance très élevés enregistrés au premier semestre de l’année. La demande intérieure est restée le principal moteur de la croissance économique au troisième trimestre, confi rmant l’extension attendue de la reprise et mettant en évidence une expansion économique de

    plus en plus induite par des facteurs endogènes. Les informations concernant l’activité économique, tirées de différentes enquêtes de confi ance et d’estimations établies à partir d’indicateurs, corroborent le scénario selon lequel la croissance est restée soutenue au quatrième trimestre de cette année.

    À plus long terme, les conditions demeurent réunies pour que l’économie de la zone euro progresse fortement, à un rythme proche de son potentiel. Même si une certaine volatilité est susceptible d’affecter les taux de croissance trimestriels au tournant de l’année, sous l’effet d’une modifi cation de la fi scalité indirecte dans un grand pays de la zone, les perspectives à moyen terme concernant l’activité économique demeurent favorables. S’agissant de l’environnement extérieur, la croissance économique s’est répartie de manière plus équilibrée entre les régions. Grâce en partie à la baisse des cours du pétrole, la croissance mondiale est robuste, soutenant ainsi les exportations de la zone euro. La demande intérieure de la zone euro devrait demeurer relativement vigoureuse. L’investissement devrait rester dynamique, à la faveur d’une période prolongée de conditions de fi nancement très favorables, de la restructuration des bilans, de la nette amélioration de la rentabilité des entreprises et de l’effi cacité du capital. La consommation devrait également continuer de se renforcer, dans le sillage de l’évolution du revenu réel disponible, à mesure que la situation sur le marché de l’emploi s’améliore.

    Ces perspectives se refl ètent également dans les nouvelles projections macroéconomiques des services de l’Eurosystème. Celles-ci prévoient que la croissance annuelle du PIB en volume s’établira, en moyenne, au sein d’une fourchette comprise entre 2,5 % et 2,9 % en 2006, entre 1,7 % et 2,7 % en 2007 et entre 1,8 % et 2,8 % en 2008. Les dernières prévisions des organisations internationales dressent un tableau largement similaire. Comparées aux projections de septembre des services de la BCE, les fourchettes de croissance du PIB en volume prévues pour 2006 et 2007 ont été révisées à la hausse, traduisant en grande partie l’hypothèse d’un recul des cours du pétrole et son incidence sur le revenu réel disponible.

    Selon le Conseil des gouverneurs, les risques entourant ces perspectives globalement favorables en matière de croissance économique sur l’horizon de projection